Le SEM

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) réglemente les conditions d’entrée, de séjour et de travail en Suisse, et décide qui peut y obtenir protection contre la persécution. De concert avec les cantons, il organise l’hébergement des requérants d’asile et le retour des personnes qui n’ont pas besoin d’être protégées. En outre, il coordonne le travail d’intégration et a compétence à l’échelon fédéral pour traiter les affaires de naturalisation. Enfin, le SEM s’investit en faveur d’une gestion efficace des mouvements migratoires sur le plan international.

Prédécesseur du SEM, l’Office fédéral des migrations (ODM) était né le 1er janvier 2005 de la fusion de l’Office fédéral des réfugiés et de l’Office fédéral de l’immigration, de l’intégration et de l’émigration. L’ODM est devenu le SEM le 1er janvier 2015. Cette modification répond à l’importance croissante de cette autorité, dont le domaine d’activité est de plus en plus vaste.

Le SEM est divisé en quatre domaines de direction et possède cinq états-majors.

Organigramm SEM

Dernière modification 10.11.2020

Début de la page