Informer la victime de ses droits et de l'aide qu'elle peut recevoir

En tant que victime de traite, Kalina a des droits.
En tant que victime de traite, Kalina a des droits. (Photo: Agence Luxs (Michael Philipp))

Une fois le diagnostic médical posé, d'autres précautions sont utiles à prendre pour instaurer une relation de confiance, si vous estimez que la patiente/le patient pourrait être victime de traite.

  • Donnez à la victime des informations sur l'examen médical et les traitements possibles.
  • Informez la victime de ses droits et des formes d'aide qu'elle peut recevoir. Une victime de la traite d'êtres humains en Suisse a droit à:
    • une assistance médicale, psychologique, sociale, matérielle et juridique;
    • une protection en cas de mise en danger de sa vie ou de son intégrité corporelle;
    • un hébergement d'urgence;
    • une indemnisation et une réparation morale;
    • une aide au retour dans le pays d'origine;
    • un soutien à l'intégration sociale en Suisse si le retour est impossible;
    • une protection en cas de témoignage dans le cadre d'une procédure pénale.
  • Demandez à la victime si elle a des questions ou a besoin de clarification en lien avec la consultation.
  • Expliquez votre sentiment - "J'ai bien compris que tu n'es pas en mesure de faire quoi que ce soit aujourd'hui, mais prends cette information, ce sera pour plus tard.", Prof. Exadaktylos (rapport annuel fedpol 2017) lien sur l’article
  • Demandez à la victime si elle est d'accord avec la démarche que vous proposez de faire (p. ex. la possibilité de contacter un centre d'accueil spécialisé).
  • Obtenez le consentement éclairé de la victime avant de contacter un centre d'accueil spécialisé ou la police (voir violation du secret professionnel).
  • Mettez la victime en relation avec l'organisme choisi (police ou centre d'accueil spécialisé) qui la prendra en charge.
  • Si la victime refuse toute aide, vous pouvez lui remettre un "aide-mémoire de poche" contenant le numéro de la ligne d'appel nationale contre la traite. Cet aide-mémoire lui permettra d'appeler à l'aide quand elle le souhaitera. L'aide-mémoire de poche peut être téléchargé ou commandé.

Documents

Commande: publications fédérales

Dernière modification 10.07.2018

Début de la page

https://www.esbk.admin.ch/content/fedpol/fr/home/kriminalitaet/menschenhandel/kampagne/opfer.html