Les signes

Des signes qui ne trompent pas

Les signes de traite d’êtres humains sont souvent plus subtiles que des marques de coups.
Les signes de traite d’êtres humains sont souvent plus subtiles que des marques de coups. (Photo: Agence Luxs (Michael Philipp))

Que ce soit dans la rue ou lors d'une consultation médicale, une victime de la traite ne se reconnaît pas au premier coup d'œil. Toutefois, si vous repérez auprès d'un/e patient/e des indices témoignant d'une situation d'exploitation, il vous est possible de sauver une victime de la traite.

Les victimes de la traite subissent les effets cumulés de la violence physique et psychologique, avec des conséquences importantes sur leur santé. Pour leur bon rétablissement, il est essentiel de leur fournir des soins médicaux appropriés, qui tiennent compte de leur état et des traumatismes qu'elles ont subis.

Durant la consultation, les professionnels de la santé peuvent s'appuyer sur les indicateurs suivants. La présence d'un seul indicateur ne signifie pas qu'un/e patient/e soit une victime de la traite, mais la présence de plusieurs d'entre eux devrait éveiller les soupçons.

Documents

Commande: publications fédérales

Dernière modification 10.07.2018

Début de la page

https://www.esbk.admin.ch/content/fedpol/fr/home/kriminalitaet/menschenhandel/kampagne/anzeichen.html